Prévisions du prix du pétrole brut alors qu’il a dépassé 83 $

By: Stanko Iliev
Stanko Iliev
Stanko se consacre à fournir aux investisseurs des informations pertinentes qu'ils peuvent utiliser pour prendre des décisions d'investissement. Il… read more.
on Jan 13, 2022
  • Le prix du pétrole brut progresse.
  • La tendance positive reste intacte.
  • L'EIA a annoncé que les stocks de pétrole avaient glissé de 4,6 millions de barils.

Le prix du pétrole brut a progressé ce mercredi à un sommet de deux mois malgré une forte augmentation des stocks d’essence aux États-Unis.

Cette hausse intervient après que le président de la Réserve Fédérale américaine, Jerome Powell, a déclaré qu’il pensait que l’impact économique de la variante Omicron serait de courte durée et considérait que l’économie américaine était suffisamment solide pour supporter confortablement les hausses de taux.

Vous recherchez des nouvelles rapides, des conseils pratiques et des analyses de marché ? Inscrivez-vous à la newsletter Invezz, dès aujourd'hui.

La bonne nouvelle est que Rystad Energy a annoncé cette semaine que les investissements dans le secteur pétrolier et gazier devraient augmenter de 4 % pour atteindre 628 milliards $ en 2022, contre 602 milliards $ en 2021, dans un contexte de reprise en cours après la pandémie.

On s’attend également à ce que l’offre mondiale de brut dépasse la demande, et selon l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole, la demande de pétrole brut devrait augmenter au cours des prochains trimestres pour atteindre les niveaux observés avant la pandémie. Carsten Fritsch, un analyste de Commerzbank a ajouté :

Les acteurs du marché pétrolier en ont tiré leurs propres conclusions et ont acheté des contrats pétroliers à terme en prévision d’une demande de pétrole toujours robuste. L’augmentation intervient malgré la propagation d’Omicron, l’Energy Information Administration (EIA) prédisant que les stocks augmenteraient de 0,5 million de barils par jour cette année.

L’Energy Information Administration (EIA) a annoncé aujourd’hui que les stocks de pétrole ont chuté de 4,6 millions de barils à 413,3 millions de barils au cours de la semaine qui s’est terminée le 7 janvier.

Les approvisionnements étaient environ 8 % inférieurs à la moyenne quinquennale pour cette période de l’année, et selon l’EIA, la production pétrolière moyenne devrait être d’environ 11,8 millions de barils par jour en 2022 et 12,4 millions de barils en 2023, ce qui dépasserait le record de 12,3 millions de barils de 2019.

L’Organisation Mondiale de la Santé a également signalé que la variante Omicron pourrait provoquer des symptômes plus légers que la variante delta, mais de nombreux pays ont annoncé des restrictions plus strictes, craignant qu’Omicron ne pose des problèmes de personnel dans tous les secteurs.

Il est également important de mentionner que de nombreux pays ont signalé que l’inflation a atteint son plus haut niveau au cours des dernières décennies et que de nombreuses entreprises ont déclaré avoir perdu des ventes en raison d’une inflation élevée et de problèmes d’approvisionnement.

La hausse des prix du pétrole s’ajoute également aux pressions inflationnistes qui, avec les pannes d’électricité, pourraient entraîner une baisse de l’activité industrielle et un ralentissement de la reprise économique.

L’enquête hebdomadaire sur les stocks de l’American Petroleum Institute a montré ce mardi que les stocks d’essence aux États-Unis ont augmenté de 10,9 millions de barils, ce qui pourrait signaler un affaiblissement de la demande.

Les taureaux contrôlent le cours des prix

Source : tradingview.com

Les prix du pétrole brut sont montés à deux mois ce mercredi, et selon les règles de l’analyse technique, la tendance positive reste intacte.

S’élever au-dessus de 85 $ soutient la poursuite de la tendance haussière du pétrole brut; Néanmoins, si le prix tombe en dessous de 75 $, ce serait un signal de « vente » ferme, et le prochain objectif pourrait être d’environ 70 $.

Résumé

Le prix du pétrole brut a progressé ce mercredi au-dessus de 83 $ après que le président de la Réserve Fédérale américaine, Jerome Powell, a déclaré que l’économie américaine pourrait résister à l’impact de la variante omicron du coronavirus et des augmentations de taux. L’Energy Information Administration (EIA) a annoncé aujourd’hui que les stocks de pétrole ont chuté de 4,6 millions de barils et que le dépassement de 85 $ soutient la poursuite de la tendance haussière du pétrole brut.

Investir en crypto, actions, ETF & plus en minutes avec notre courtier préféré, eToro
10/10
67% of retail CFD accounts lose money